oeil bleu sur fond gris

La Thérapie par les Mouvements Oculaires*

*Issue de l'EMDR

 

La Thérapie par les Mouvements Oculaires

Inspirée de l’EMDR, la TMO (Thérapie par les Mouvements Oculaires) est basée sur le même principe.


Le fonctionnement du cerveau restant mystérieux, plusieurs hypothèses sont pour autant avancées, comme le fait que la nuit, nous effectuons naturellement des mouvements oculaires permettant de traiter les informations de la journée.

Lors d’un traumatisme, les deux hémisphères du cerveau se dissocient et les informations liées à ce trauma ne sont pas correctement intégrées. La scène traumatique passe et repasse en boucle avec son cortège d'émotions et de sensations. Les émotions liées à l’évènement deviennent disproportionnées ou envahissantes, des cauchemars surviennent, des phobies apparaissent…

En reproduisant les mouvements oculaires à l’état éveillé, nous permettons à ces informations d’être classées d’une meilleure manière en allégeant la charge émotionnelle liée à des évènements traumatisants.

Le mouvement des yeux a pour effet d'activer toutes les parties du cerveau et fournit au sujet de nouvelles ressources émotives et cognitives. Lors du choc traumatique, le processus de traitement de l'information est figé. Le mouvement alternatif des yeux relance le traitement de l'information, permettant à l'individu de dépasser la phase traumatique, d'en modifier sa perception et de puiser de nouvelles ressources dans sa réalité présente, dans sa propre capacité de faire des choix. Le souvenir n’est pas oublié, mais la partie « traumatisante » est évacuée. Cela restera un mauvais souvenir, mais un souvenir inactif. On modifie ainsi la perception de l'événement à la lumière des ressources mentales et émotives positives nouvellement acquises.

Cette technique fonctionne également avec du « tapping » : des tapotements effectués alternativement sur chaque main, à la place des mouvements oculaires ou avec des stimuli auditifs.

La TMO ne se pratique pas en première séance, il s’agit d’un outil au sein d’un processus de développement personnel ou de thérapie.

Il existe plusieurs types de traumatismes :

  • le syndrome de stress post traumatique, lié à la guerre, à un viol, à une agression violente

  • et des évènements du quotidien qui peuvent laisser une trace. Même l'évènement le plus anodin, peut devenir un traumatisme comme une moquerie à l’école ou un échec en milieu professionnel ou personnel.

 La TMO, en plus de travailler sur les traumatismes, agit sur : vos croyances négatives de vous-mêmes, vos émotions envahissantes, vos douleurs, vos cauchemars… L'objectif sera donc d'identifier et d'évaluer vos croyances limitatives et d'y substituer des croyances constructives et positives. On modifie ainsi la perception de l'événement à la lumière des ressources mentales et émotives positives nouvellement acquises.

Comment se déroule une séance ?

La TMO est un outil qui est utilisé dans le cadre plus large d’un processus de développement personnel ou de thérapie. Si l’utilisation de la TMO est pertinente à un moment dans une séance, vous êtes invité à vous souvenir de l'histoire traumatisante. Une évaluation de l'intensité de votre stress est faite et servira de repère pour la progression de l'évacuation de la charge émotionnelle associée au traumatisme. Ensuite, le praticien vous accompagne dans une série de mouvements oculaires de droite à gauche et de haut en bas jusqu’à diminution voir disparition de la charge émotionnelle. Une désensibilisation peut se faire en quelques séances, voire en une seule.

 La kinésiologie et la TMO ne sont pas une médecine et ne se substituent en aucun cas à un avis ou à un traitement médical. Je n’établis aucun diagnostic médical, ne prescris pas et ne traite pas. Il ne vous sera jamais demandé de suspendre un traitement médical en cours.

  • Facebook

©2019 par Coralie Tiphaigne - Kinésiologie et Développement personnel. Créé avec Wix.com